Hitman Reborn Storia V2 : Fight !


 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Retour au pays [Terminé]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Akawashi Jagaa

avatar

Messages : 545
Date d'inscription : 25/10/2009
Age : 27
Localisation : Dans la salle d'entrainement du manoir.

MessageSujet: Re: Retour au pays [Terminé]   Jeu 11 Fév - 17:04

Akawashi restait en retrait tandis qu'Aisa se faufilait en direction des Cavallone ainsi que des Vongola. Il était amusé par l'audace de son capitaine a nargué ses ennemis de cette manière.

Citation :
" Belle journée n'est-ce pas ? "

Akawshi laissa échapper un sourire lorsque Raora Iwasa manqua de s'étouffer avec son cappuccino, cependant il reprit vite ses esprits et observa ses ennemis qui semblaient abasourdis par cette curieuse apparition, cette attitude ne dura pas très longtemps, mais Aisa qui semblait s'amuser de cette situation en rajouta :

Citation :
" Je ne vais pas vous manger... Pas maintenant en tout cas, je suis juste là pour papoter un peu avec le futur parain des Vongola, Tsunayoshi Sawada accompagné du dixième Cavalonne, Dino "le cheval aillé" ainsi que de Raora Iwasa, chef de la branche japonaise des Cavalonnes. Vous me direz, ce n'est pas tout les jours que tant de monde aussi connu soit à une même table..."

+ Mes conclusions étaient donc les bonnes, humm.... Je remercierais Rufus en acceptant la mission qu'il m'a demandé d'effectuer pour lui. +

Akawashi resta à sa place, prêt à réagir en cas de problèmes, qui survint quelques instants plus tard : un homme baraqué se jeta vers Aisa, elle était prête à combattre, mais Akawashi réagit directement ; il prit une sous-coupe et la lança en direction de l'homme. Elle se cassa devant sa tête stoppant net sa course. Il se retourna, son regard croisa celui d'Akawashi qui mit ses mains dans les poches et s'adressa à toute l'assemblée :

" Je croyais que mon capitaine avait été claire. Nous ne voulons pas nous battre aujourd'hui, enfin j'aurais dû me douter que Gutz Dectio et son épée à deux mains, adepte du corps à corps, réagirait de cette manière. Je suis honoré de rencontrer de telle personnalité. Enfin... Je vais laisser mon capitaine s'exprimer."

[Au suivants ^^.Dite moi si vous voulez que je modifie certain points ^^.]

EDIT (Aisa) : J'ai corrigé les plus grosses fautes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://devilsknight.forumactif.com/index.htm
Tsunayoshi Sawada
Vongola Decimo
avatar

Messages : 653
Date d'inscription : 04/10/2009
Age : 26

MessageSujet: Re: Retour au pays [Terminé]   Jeu 11 Fév - 21:38

Après une journée finalement passée à se promener à travers les rues du centre commercial de Namimori, la petite troupe peu conventionnelle décida de s'arrêter à l'un des nombreux cafés disposés dans toute la rue centrale. Le lieu semblait plaire à peu près à tout le monde, bien que certains affichèrent sur le coup une expression d'insatisfaction. Une fois installé, le petit groupe repris sa conversation axée sur Namimori et ses "merveilles" vantées en particulier par Raora. Pendanrt ce temps, Tsuna jeta rapidement un oeil à Shunnya et Shiki, qui avait alors l'air d'apprécier la journée à ses yeux. Il reprit donc la conversation avec Dino et Raora. Cependant il ne fallut pas attendre longtemps pour que la conversation s'interrompte subitement. La raison étant l'arrivée d'une invitée surprise à leur table. Avec un certaine aisance, celle-ci prit place entre Tsuna et Raora, manquant de faire tomber ce dernier sur le coup. Tsuna se rattrappa de justesse à la table et constata que son "garde du corps" n'avait pas bougé d'un pouce.

Citation :
"Belle journée n'est-ce pas ? "

Tsuna était bouche bée, tout comme Raora qui évita de peu l'étouffement tandis que les autres se tenaient près au combat. L'arrivée de cette fille perturba profondement Tsuna qui craignait de de voir revivre les mêmes évènements qu'avec Mukuro.

Citation :
" Je ne vais pas vous manger... Je suis juste là pour papoter un peu avec le futur parain des Vongola, Tsunayoshi Sawada accompagné du dixième Cavalonne, Dino "le cheval ailé" ainsi que de Raora Iwasa, chef de la branche japonaise des Cavalonnes. Vous me direz, ce n'est pas tout les jours que tant de monde aussi connu soit à une même table..."

L'ennemie s'arrêta alors et se mit à fixer un à un les personnes de groupe. Lorsque son regard se posa sur Tsuna, celui-ci fut pris de panique et resta alors paralysé, les seuls mots qui lui vinrent à l'espri furent des interrogations sur cette fille. Un bruit brutal se fit alors entendre derrière le groupe, ce qui eut pour effet de réveiller Tsuna, lui permettant de se resaissir. En se retournant il pu voir Gutz faisant face à un nouvel étranger, visiblement un proche de la jeune femme.

Citation :
" Je croyais que mon capitaine avait été claire. Nous ne voulons pas nous battre aujourd'hui, enfin j'aurais dû me douter que Gutz Dectio et son épée à deux mains, adepte du corps à corps, réagirait de cette manière. Je suis honoré de rencontrer de telle personnalité. Enfin... Je vais laisser mon capitaine s'exprimer."

Tsuna fixa quelque instant le nouvel arrivant et se dirigea vers la jeune femme, tout en tentant de garder une distance raisonnable et tenta de s'adresser à elle du mieux qu'il pouvait.

"Que... Que nous voulez vous ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hitmanrebornstoriav2.forumactif.org/
Gutz Dectio

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 27/10/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: Retour au pays [Terminé]   Jeu 11 Fév - 22:54

Après une bonne après midi au centre commercial, Gutz avait bien mangé et bu tout en n'ayant jamais lâché le dixième Vongola des yeux. Le groupe décida de s'arrêter à un café du centre commercial, la table qui portait toute les attention était celle ou étaient assis les Dixièmes ainsi que Raora, Gutz décida de s'installer quelque tables plus loin. Après quelque temps paisible une jeune femme interpella la table des chefs et s'assis entre Raora et Tsuna puis glissa une phrase.

Citation :
"Belle journée n'est-ce pas ? "

+ Qui est cette belle femme qui s'adresse aux chefs, elle m'a l'air plus que dangereuse je dois rester sur mes gardes. +

Toute la table resté bouche bée devant cette femme. Mais au bout de quelque seconde l'étrangère se remit à parlé.


Citation :
" Je ne vais pas vous manger... Je suis juste là pour papoter un peu avec le futur parrain des Vongola, Tsunayoshi Sawada accompagné du dixième Cavalonne, Dino "le cheval ailé" ainsi que de Raora Iwasa, chef de la branche japonaise des Cavalonnes. Vous me direz, ce n'est pas tout les jours que tant de monde aussi connu soit à une même table..."

La femme se mit ensuite à regardé chacun des membres de la table, au moment ou elle regarda la Vongola Decimo celui-ci fut pris de panique et resta le regard vide devant cette femme. Gutz devant se danger réagit rapidement.


+ Je n'ai plus le choix je dois intervenir rapidement.+

Gutz prit son épée et se dirigea brutalement vers la femme lorsque soudain une soucoupe coupa sa route et sa course. Après cette arrêt brutal Gutz regarda le lanceur de l'objet à ce moment là celui-ci s'exprima.

Citation :
" Je croyais que mon capitaine avait été claire. Nous ne voulons pas nous battre aujourd'hui, enfin j'aurais dû me douter que Gutz Dectio et son épée à deux mains, adepte du corps à corps, réagirait de cette manière. Je suis honoré de rencontrer de telle personnalité. Enfin... Je vais laisser mon capitaine s'exprimer."

Gutz s'avanca vers le jeune homme qui accompagnait la femme, l'attidude de Gutz avait changé, il avait perdu sa joie de vivre qu'il avait auparavant.

"Honoré ou pas, je m'en fous littéralement pour qui tu te prends pour intervenir dans notre journée, je vois que tu me connais assez bien mais sache que cela ne va pas m'impressionné. Au moins, je ne vais pas avoir besoin de me présenté sache que je sais que tu seras sans pitié sa se voit a ton regard alors commençons les choses sérieuses."

Gutz ôta sa cape, planta son épée dans le sol est se mit à marmoner quelque chose.

"Telle la foudre je fond sur l'ennemi avec force et violence. Tel le tonnerre mes pas et mes attaques font trembler la terre. Telle l'orage lors ce que m'a puissance est révélée c'est pour détruire l'ennemi et protéger les miens."

Puis Gutz reprit son épée et fonça vers son adversaire, arrivé près de son adversaire Gutz lança une attaque verticale vers son adversaire.


[ dite moi si quelque chose ne va pas je modifirait en conséquence ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raora Iwasa
Ala della Fulmini
avatar

Messages : 195
Date d'inscription : 18/10/2009
Age : 26
Localisation : Dans son bureau

MessageSujet: Re: Retour au pays [Terminé]   Ven 12 Fév - 12:24

La visite se déroulait normalement. Pour une fois en tout cas, rien ne semblait vouloir gâcher cette journée !! Elle avait enfin la sensation de pouvoir se balader dans la ville comme une personne ordinaire. Enfin, vu la compagnie, presque ordinaire.
Ils se décidèrent finalement pour un petit café discret, et un serveur vint rapidement. Sans doute avait t-il l'impression qu'il valait mieux qu'ils n'attendent pas trop longtemps ...
Elle avait commandé un cappuccino, comme d'habitude. Elle ne buvait que cela. La conversation continuait tranquillement, Shunnya avait fait peur aux clients de la table d'à coté, qui s'étaient littéralement enfuis, ce qui leur permettait de converser sans craindre les oreilles indiscrètes. Elle buvait une gorgée quand la tension sembla revenir. Elle se demandait ce qui se passait quand une raclement de chaise se fit entendre suivit d'un joyeux


Citation :
Belle journée n'est-ce pas ?

Elle faillit s'étouffer en reconnaissant cette voix. Aisa ! Que faisait cette peste de Spada ici !!

+J'y crois pas ! Elle arrive quand même à me bousiller la journée. Et puis quelle inconsciente, rien que Gutz avait les nerfs à fleur de peau et partait au car de tour. Et je ne pense pas que Shunnya réagisse bien a ton petit jeu de provoc ...+

Citation :
" Je ne vais pas vous manger... Je suis juste là pour papoter un peu avec le futur parain des Vongola, Tsunayoshi Sawada accompagné du dixième Cavalonne, Dino "le cheval ailé" ainsi que de Raora Iwasa, chef de la branche japonaise des Cavalonnes. Vous me direz, ce n'est pas tout les jours que tant de monde aussi connu soit à une même table..."

+Ha c'est donc pour cela. Je croyais que les Spada se faisaient discrets et toi tu révèle ton visage a deux parrains mafieux rien que cela ! +

Raora se retourna mais avait qu'elle est pu faire quoi que ce soit, Gutz se leva et fut interrompu par le subordonné d'Aisa.


Citation :
Je croyais que mon capitaine avait été claire. Nous ne voulons pas nous battre aujourd'hui, enfin j'aurais dû me douter que Gutz Dectio et son épée à deux mains, adepte du corps à corps, réagirait de cette manière. Je suis honoré de rencontrer de telle personnalité. Enfin... Je vais laisser mon capitaine s'exprimer."
Citation :
"Honoré ou pas, je m'en fout litérallement pour qui tu te prend pour intervenir dans notre journée, je voit que tu me connait assez bien mais sache que cela ne va pas m'impressionné. Au moins, je ne vais pas avoir besoin de me présenté sache que je sais que tu sera sans pitié sa se voit a ton regard alors commencons les choses sérieuses."
la foudre je fond sur l'ennemi avec force et violence. Telle le tonnerre mes pas et mes attaques font trembler la terre. Telle l'orage lors ce que m'a puissance est révelée c'est pour détruire l'ennemi et protéger les miens."

+ Stop stop stop pas moyen que je laisse cela dégénérer. Je ne provoquerais pas de guerre ouverte avec cette famille dont nous n'avons pas encore cerné les forces.+

Gutz leva son épée et fonça vers son adversaire

"Gutz non !" cria t-elle. Elle lança la salière posée sur la table dans sa direction, l'obligeant à dévier son épée pour ne pas se la recevoir en pleine tête. Il la coupa en deux brisant l'élan de l'objet qui retomba sur le sol, le sel se posant doucement tous autour telle de la neige. Au même moment Aisa lança quelque chose en direction de son acolyte l'immobilisant.

"Désolée mais je ne pense pas que ce soit une bonne idée de déclencher une querelle de mafieux dans un endroit comme celui-ci. Je sais que je n'ai pas d'ordre à te donner mais calme toi. Ils n'engageront pas le combat."

Elle regarda autour d'elle, le personnel les regardaient d'un air effaré. Non ce n'était vraiment pas le bon moment ... Elle s'en désinterressa pour se retourner vers Aisa.

"Aisa qu'est ce que tu veux ? Les Spada n'ont-ils pas l'ordre de faire profil bas ? Elle jeta un coup d'oeil autour et ajouta d'un ton ironique, tu as changé de petit-ami ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aisa Nikaïdô
Tigresa de la Tormenta
avatar

Messages : 1134
Date d'inscription : 18/10/2009
Age : 26
Localisation : dépend de l'humeur

MessageSujet: Re: Retour au pays [Terminé]   Ven 12 Fév - 17:26

Citation :
"Aisa qu'est ce que tu veux ? Les Spada n'ont-ils pas l'ordre de faire profil bas ? Elle jeta un coup d'oeil autour et ajouta d'un ton ironique, tu as changé de petit-ami ? "

Raora avait visiblement décidé de jouer la carte de la provoc. Je ne pus m'empêcher de sourire. Elle était forte et avait du caractère malgré son âge, bien que je sois à peine plus vieille qu'elle après réflexion. Elle avait stoppé Gutz, un Vongola, et qui n'était même pas sous ses ordres de surcroit, avec une salière. Pour ma part, j'avais aussi anticipé la petite accroche d'Aka lorsque, suite à sa tirade le visage du Vongola s'était tendu. Un léger "tsh !" m'avait échappé et j'avais pivoté sur mes hanches, déployant mon épaule gauche jusqu'à la table de derrière pour y saisir une fourchette, j'eus une petite pensée pour celui qui avait eut la bonne idée de choisir un café occidentale, fis pivoter mes épaules avec rapidité tout en tournant l'arme improvisée avec mon pouce pour la coincer entre mon indexe et mon majeur. Puis, lorsque lorsque mon bras arriva au sommet de la courbe qu'il effectuait, d'un mouvement souple du poignet, je lâcha la fourchette qui alla se loger à la base de pantalon de mon lieutenant, juste dans l'ourlet, lui bloquant la jambe le temps de le couper dans son élan.
L'enchainement de mouvements avait été effectué en moins d'une seconde, sans que la partie basse de mon corps eut bougé d'un centimètre.

Je me tourna vers Raora qui m'avait interpellé :


" Vos informations sont toujours aussi médiocres à ce que je vois. C'est là une des nombreuses différences entre nous... Les Spadas n'ont jamais cherché à faire profil bas, comme tu dis, nous ne nous sommes jamais cachés, si vous ne savez rien de nous, prenez-vous en au service de renseignement... "

Le petit bonhomme tourna sa tête dans ma direction mais ne réagit pas vraiment. Dommage qu'il soit aussi laxiste, j'aurais pu bien m'amuser avec lui sinon... Je reprit, les yeux teintés d'une lueur taquine :

" Quand à Aka, c'est mon lieutenant, Raora, mais la prochaine fois, je demanderais au jeune homme qui t'as tapé dans l'œil de m'accompagner, nous ne sommes pas ensemble, tu n'as donc pas à être jalouse ! "

Le regard qu'elle me jeta me fis plaisir. Même si elle ne semblait pas m'apprécier, elle n'en restait pas moins un de mes jouets préférés. Je tourna ma tête vers Aka qui avait maintenant retiré la fourchette et semblait un peu fâché :

" Je te remercie Aka, mais je n'aime pas être interrompue pendant que je discute. Tu as néanmoins joué ton rôle de lieutenant à la perfection, mais si nous les anéantissons maintenant, la suite sera beaucoup moins amusante... Je me tourna vers l'autre femme Cavalonne, tu es Shunnya c'est ça ? Veux-tu rejoindre nos rangs ? A moins qu'être un des toutous des Vongola te satisfais ? Tu sais même le second de Raora a compris quel était le meilleur camp... Je me retourna vers Raora qui avait tiqué sur cette phrase, ne t'en fait pas il se porte à merveille... Il n'est plus le même qu'avant en tout cas, je dois dire que je l'apprécie d'avantage ! "

Après une petite seconde de silence, mon regard croisa celui du dixième Vongola :

+ Il me semble qu'il est dit quelque chose au moment au Gutz chargeait... Le pauvre il a été ignoré ! Quel boss dites moi ! +

" Je ne me suis pas présentée, dis-je à son attention, je suis Aisa Nikaïdo, l'épée du tonnerre des Spada. Et voici mon lieutenant, Akawashi Jagaa. Enchantée... Ah ! Inutile de vous présentez on vous connait déjà... "


Dernière édition par Aisa Nikaïdô le Sam 13 Mar - 16:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dino "le cheval ailé"
Cavalonne Decimo
avatar

Messages : 584
Date d'inscription : 26/10/2009
Age : 27

MessageSujet: Re: Retour au pays [Terminé]   Lun 15 Fév - 9:53

La journée s'amorçait pourtant bien. Ils avaient tous décidé de s'arrêter à un café après avoir visiter le centre. Dino continuait de discuter avec Raora et Tsuna. De la situation des Cavallones du Japon avec la première et de tout et de rien avec le second. Shunnya avait décidé de prendre ses aises ; squattant une des chaises de la table d'à coté pour ses jambes après avoir fait fuir ses occupants.
Après plusieurs minutes, tout en parlant à Raora, il vit quelque chose bougé dans l'ombre au loin. Un rapide coup d'oeil vers Shunnya et Shiki confirma les craintes de Dino : ils avaient été suivi. D'où le son d'un vibreur de téléphone portable entendue chez Tsuna.
Une femme s'approcha de la table où le groupe avait pris place et sans gène s'installa après avoir manqué de faire s'étouffer Raora avec son cappuccino. Elle était suivi de près par un homme sûrement un subordonné.


Citation :
" Belle journée n'est-ce pas ? "

Elle engagea la conversation avec le groupe. Visiblement elle ne manquait pas de renseignement.

Citation :
" Je ne vais pas vous manger... Pas maintenant en tout cas, je suis juste là pour papoter un peu avec le futur parain des Vongola, Tsunayoshi Sawada accompagné du dixième Cavalonne, Dino "le cheval aillé" ainsi que de Raora Iwasa, chef de la branche japonaise des Cavalonnes. Vous me direz, ce n'est pas tout les jours que tant de monde aussi connu soit à une même table..."

La tirade à peine terminé, le colosse Vongola s'approcha prêt à ferrailler avec les deux inconnus. Mais il fut coupé dans son élan deux fois par le garde de la femme et Raora qui voulut éviter une bagarre.

+Trop de civil à proximité. Il serait dangereux de continuer comme ça+

Tsuna semblait en état de choc. Dino aussi l'aurait été quelques années plus tôt mais avec ce que Reborn lui avait fait voir, il semblait que plus rien ne lui fasse peur.
Raora avait explicitement reconnu le groupe comme appartenant à la Spada. Rien de concret sur eux hormis le fait qu'ils montaient en puissance.


+Intéressant+

Dino remarqua que la femme s'agitait imperceptiblement sur sa chaise puis quelques secondes plus tard son subordonné trébucha, les traits marqué par la douleur. Il manquait une fourchette sur la table de derrière.

+Ne sous-estime pas les Cavallones+

Pourtant, une phrase de la femme tiqua sa curiosité.

Citation :
tu es Shunnya c'est ça ? Veux-tu rejoindre nos rangs ? A moins qu'être un des toutous des Vongola te satisfais ? Tu sais même le second de Raora a compris quel était le meilleur camp...

C'est donc pour eux que Rufus les avait trahi. Bizarrement Dino comprenait. Derrière ces apparences hautaines et arrogantes, les Spadas semblaient être charismatiques.
Dino se tourna ensuite vers Shunnya qui restait impassible.
Visiblement, les Spadas ne savaient pas par quoi il avait du passer pour qu'elle vienne dans ses rangs et elle s'y plaisait. Même les hommes de mains lui tenaient de l'estime malgré son mauvais caractère.
Si elle voulait aller chez les Spadas, elle ne manquerait pas d'aller d'abord affronter leur chef.
Il continua de la fixer attendant une réaction.

Soudain elle eut comme un spasme, Dino crut qu'elle était malade mais non au contraire elle éclata d'un long rire glacial qui lui attira les regards de tous puis elle passa sa langue sur ses lèvres avant de prendre un sourire carnassier, fixant avec convoitise le duo.
Dino sourit et regarda la femme Spada droit dans les yeux, visiblement sous le choc.


"Je crois que la réponse est Non.....comment vous dites vous appeler déjà ? Ah oui, Aisa Nikaïdo épée du tonnerre des Spada. Etrange grade pour une famille mafieuse. Y'a t'il aussi les lances et les boucliers ?
Vous prenez vous pour des chevaliers ? Ironique n'est ce pas d'utiliser un tel terme pour qualifier des mafieux ?
Enfin vous me direz on m'appelle bien le "Cheval Ailé" et j'aurai pu me trouver un titre plus claquant mais je l'aime bien.
Alors vous allez rester ici à nous tenir compagnie, dans ce cas payaient votre consommation, ou allez vous partir bien sagement ?
Je doute que vous ne pouviez faire grand chose face à 2 parrains 2 officiers Cavallones et 2 gardes du corps Vongolas.
Quant bien même vous penseriez que nous ne nous battrons pas en présence de civil. Je peut demander à mes hommes de les faire évacuer très rapidement."

Dino regarda Shunnya qui attendait ses ordres. Il confirma d'un léger mouvement de tête donnant son accord d'attaquer seulement en cas de dangers.

_________________
Il n'y a de bien et de mal que selon l'opinion qu'on a.
On peut fuir son passé mais il nous rattrapera toujours.
Ceux qui sont voués à certaines opinions inébranlables sont contraints de défendre ce qu'ils n'approuvent pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akawashi Jagaa

avatar

Messages : 545
Date d'inscription : 25/10/2009
Age : 27
Localisation : Dans la salle d'entrainement du manoir.

MessageSujet: Re: Retour au pays [Terminé]   Lun 15 Fév - 19:35

Citation :
"Je crois que la réponse est Non.....comment vous dites vous appeler déjà ? Ah oui, Aisa Nikaïdo épée du tonnerre des Spada. Etrange grade pour une famille mafieuse. Y'a t'il aussi les lances et les boucliers ?
Vous prenez vous pour des chevaliers ? Ironique n'est ce pas d'utiliser un tel terme pour qualifier des mafieux ?
Enfin vous me direz on m'appelle bien le "Cheval Ailé" et j'aurai pu me trouver un titre plus claquant mais je l'aime bien.
Alors vous allez rester ici à nous tenir compagnie, dans ce cas payaient votre consommation, ou allez vous partir bien sagement ?
Je doute que vous ne pouviez faire grand chose face à 2 parrains 2 officiers Cavallones et 2 gardes du corps Vongolas.
Quant bien même vous penseriez que nous ne nous battrons pas en présence de civil. Je peut demander à mes hommes de les faire évacuer très rapidement."

+ Il est vrais que le titre de hime-sama est un peu tape à l'œil cependant il est à la mesure de son talent.+

"c'est dommage j'aurais pensé que vous nous inviteriez, mais bon je suppose que le rappel de la perte de votre subordonné est douloureuse et donc vous souhaitez nous voir partir, mais je pense que ce n'est pas la seule raison. je dirais que vous ne souhaitez pas plus le combat que nous, enfin sauf pour les imbéciles assoiffés de sang ...Akawashi lança un regard à Gutz et la dénommé Shunnya enfin revenons à nos mafieux, vous avez choisi la carte de la provocation de ce fait j'en conclu que vous êtes tout de même un peu intimidé par nous,Akawashi se mit à sourire, et qui vous dit que nous somme seulement deux"

Akawashi surprit le vongola Décimo à avoir une expression de peur sur le visage, ce qui lui fit très plaisir, pour les autres ils semblaient chercher des indices qui pourrait leur donner le nombre de complices qu'ils avaient.

"Ne cherchez pas nos complices vous ne les trouverez pas. Par contre si vous voulez que j'évacue les civils, c'est simple comme bonjour il suffit de faire ça !"

Akawashi se retourna en direction de la baie vitrée et sortit une de ses dagues et dit

Kaze no jutsu : Hayate (bourrasque)

Dans un grand grand bruit la baie vitrée se brisa et une petite tornade se forma au beau milieu de la foule qui, prise de panique, partit en courant.

"Voila qui est réglé maintenant si vous souhaitez vous battre on peut. Cependant avant de commencer je demande la permission d'aller chercher mes armes Capitaine."

[voila il doit y avoir des fautes d'Ortho donc je laisse le soin a qui veut les corrigé de le faire, et bien sûr s'il a des truc a modif dite le moi ^^.]

EDIT Raora : voilà fautes corrigées ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://devilsknight.forumactif.com/index.htm
Getsu Shiki

avatar

Messages : 177
Date d'inscription : 24/11/2009
Age : 28
Localisation : . . .

MessageSujet: Re: Retour au pays [Terminé]   Dim 21 Fév - 22:03

Les évènements prenaient une tournure intéressante, alors que certains ne recherchaient que la lutte d'autre voulaient une rencontre pacifique, pour ma part j'appréhendais toutes choses d'un ennui profond. Du moment qu'ils n'attaquaient pas le parrain dont la "garde" m'était assigné je ne lèverai pas le petit doigt. Alors que la jeune prétentieuse proposait une place dans le rang des Spada à cette femme aux cheveux argents, répondant au nom de Shunnya, elle fut prit d'un soudain éclat de rire, dont la raison nous fut expliquée par le Cavallone Decimo

Citation :
"Je crois que la réponse est Non.....comment vous dites vous appeler déjà ? Ah oui, Aisa Nikaïdo épée du tonnerre des Spada. Etrange grade pour une famille mafieuse. Y'a t'il aussi les lances et les boucliers ?
Vous prenez vous pour des chevaliers ? Ironique n'est ce pas d'utiliser un tel terme pour qualifier des mafieux ?
Enfin vous me direz on m'appelle bien le "Cheval Ailé" et j'aurai pu me trouver un titre plus claquant mais je l'aime bien.
Alors vous allez rester ici à nous tenir compagnie, dans ce cas payaient votre consommation, ou allez vous partir bien sagement ?
Je doute que vous ne pouviez faire grand chose face à 2 parrains 2 officiers Cavallones et 2 gardes du corps Vongolas.
Quant bien même vous penseriez que nous ne nous battrons pas en présence de civil. Je peut demander à mes hommes de les faire évacuer très rapidement."

Le subordonné de Nikaidô répondit, prenant des airs de stratège aguerri, pendant ce temps j'observais la passionante agitation dans la rue qui était nulle.
Citation :

"c'est dommage j'aurais pensé que vous nous inviteriez, mais bon je suppose que le rappel de la perte de votre subordonné est douloureuse et donc vous souhaitez nous voir partir, mais je pense que ce n'est pas la seule raison. je dirais que vous ne souhaitez pas plus le combat que nous, enfin sauf pour les imbéciles assoiffés de sang ...enfin revenons à nos mafieux, vous avez choisi la carte de la provocation de ce fait j'en conclus que vous êtes tout de même un peu intimidé par nous et qui vous dit que nous somme seulement deux"

J'eus une pensée comme à mon habitude, il semblait vouloir discuter mais jouait la provocation et ne cherchait apparemment lui aussi qu'une sanglante bataille, peu après cela il fit un tapage monstre à l'aide d'un léger coup de vent, déstructurant le tableau appréciable que je regardais indifféremment dans la rue. Je glissais quelques mots dans l'oreille de Tsuna :

"Sois bien sur tes gardes pendant quelques secondes je te prie."

A la suite de quoi dans le même mouvement je me déplaçais très rapidement, sortis mon sabre dans une main et pris Skella dans l'autre pour me retrouver sur l'épaule du fauteur de trouble, qui apparemment ne s'attendait pas à cette réaction. La lame sous sa gorge et ma compagne réptilienne devant son visage sifflant et montrant des crocs je le narguai un peu :

"Tu as gâché la vue dans la rue, je n'aime pas la masse et tu en as abusé sur la toile. T'ôter la vie semble apparemment si facile, je vais considérer que ton manque de vivacité provient du fait que tu n'as pas tes armes et non d'une certaine incapacité à ne pas prendre un groupe entier en compte."

Ne le regardant même plus et jetant un oeil au sol, toujours perché sur son épaule je lançai une phrase à l'adresse des deux Spada :

"Combattre ne m'intéresse pas, je ne prendrai part à la bataille uniquement sur ordre du jeune Vongola ou en cas d'affront à son encontre."

Je rengainais, dotais le lieutenant d'un sourire sinistre puis marchant tranquillement je revins me placer sur l'épaule de mon protégé, la rue ayant perdu son calme j'avisais de regarder le centre commercial à présent désert. Un tableau bien pitoyable par rapport au dernier, je détournais donc la tête de tout, indifférent et scrutais quelque peu le ciel et l'horizon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsunayoshi Sawada
Vongola Decimo
avatar

Messages : 653
Date d'inscription : 04/10/2009
Age : 26

MessageSujet: Re: Retour au pays [Terminé]   Sam 13 Mar - 11:52

La tension au sein du café dans lequel tout le groupe était réunis ne faisait qu'augmenter, attirant au passage de plus en plus de monde. Les Spada semblaient prendre un malin plaisir à provoquer les Cavallone en mettant en avant une certaine trahison. Cela n'avait pas dû être facile pour Raora. A ce moment il aura suffit d'une simple étincelle pour que tout le monde perdent son sang-froid. Mais heureusement ces personnes là savaient se contrôler. Après tout, Dino aurait beau faire évacuer les lieux, le combat ferait malgré des ravages dans la ville. Tsuna tremblait de tout son être, ne sachant plus quoi faire il se mettait à regarder de temps en temps son "garde" posté sur son épaule. Shiki, contrairement à lui, parvenait à garder son calme sans grande difficulté, tout en étant constamment sur ses gardes.

Citation :
"Sois bien sur tes gardes pendant quelques secondes je te prie."

Avant que Shiki ne parte, Tsuna inclina légèrement la tête vers le bas pour lui signaler qu'il avait compris.

Citation :
"Tu as gâché la vue dans la rue, je n'aime pas la masse et tu en as abusé sur la toile. T'ôter la vie semble apparemment si facile, je vais considérer que ton manque de vivacité provient du fait que tu n'as pas tes armes et non d'une certaine incapacité à ne pas prendre un groupe entier en compte."

Citation :
"Combattre ne m'intéresse pas, je ne prendrai part à la bataille uniquement sur ordre du jeune Vongola ou en cas d'affront à son encontre."

Shiki vint se replacer sur l'épaule de Tsuna, tout en ignorant leurs adversaires. Tsuna se sentait déjà plus rassuré d'avoir un allié près de lui, néanmoins il ne pouvait pas rester là sans rien faire. Tsuna s'avança devant le groupe en courant et cria:

"Arrêtez !"

Le coeur de Tsuna battait très fort sous le stress tandis que les autres arrêtèrent leurs mouvements sous la surprise.

"Je... Je n'ai pas vraiment compris ce que vous nous voulez mais... Je..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hitmanrebornstoriav2.forumactif.org/
Aisa Nikaïdô
Tigresa de la Tormenta
avatar

Messages : 1134
Date d'inscription : 18/10/2009
Age : 26
Localisation : dépend de l'humeur

MessageSujet: Re: Retour au pays [Terminé]   Sam 13 Mar - 19:59

La situation commençait sérieusement à s'échauffer. Bien que Shunnya ait refusé mon offre de nous rejoindre, qui était une simple provocation pour tâter le terrain, mais si j'avais décelé le moindre intérêt, nous l'aurions convaincu. Son long rire glacial m'avais pourtant interpellé. Était-il possible de ressembler à un glaçon à ce point ? Mais quand Dino prit la parole, je compris au regard de sa subordonné qu'il y avait entre eux plus qu'un simple rapport subordonné/boss... Il allait falloir faire attention à ne pas sous-estimer ce lien lors de la bataille à venir.
Le CEDEF daigna enfin ouvrir sa bouche. (Et oui il n'était pas muet !) Et essaya de nous... Menacer ? Un sourire était apparu sur mes lèvres. Si seulement il savait l'effet que les menaces me faisait... Après tout j'avais toujours renié l'autorité trop dominatrice.


Citation :
"Arrêtez !"

Ce cri plein de désespoir me surprit. Il venait du jeune Vongola qui s'était le levé et s'était mis à courir en direction d'Aka. Un peu surprise par cette soudaine volonté, je me leva enfin de ma chaise et le suivit, prête à intervenir. Allais-je enfin assister à une scène où Tsunayoski Sawada était en action ? J'étais à quelques pas du dos de ce dernier quand sa voix s'éleva de nouveau :

Citation :
"Je... Je n'ai pas vraiment compris ce que vous nous voulez mais... Je..."

Cette fois-ci je ne pus me retenir de rire. Plutôt que d'être un boss, ce jeune homme devrait pouvoir trouver sa voie en tant que comique ! Les larmes commençaient à perler au coin de mes yeux ; je me tenais les côtes en essayant de retrouver ma respiration. Lorsque, quelques minutes plus tard je réussis enfin à me calmer, j'étais de nouveau le centre d'attention.

+ Bon il est peux-être temps d'en finir. +

De nouveau sérieuse, j'alla me placer au côté d'Aka et repris la parole :

"Hum... Il est peut-être temps de s'arrêter là pour aujourd'hui. Je pensais pourtant que c'était possible de papoter tranquillement avec vous. Visiblement vous êtes plus stupide que je ne le croyais. Quoiqu'il en soit, continuez de nous sous-estimer et vous aller avoir de mauvaises surprises. Et pensez-vous vraiment que vous écraser dans un endroit comme celui-ci nous ferait plaisir ? Nous ne sommes pas aussi pitoyable..."

Je scruta les uns après les autres droit dans les yeux, avec mon regard glacial, celui que j'avais lorsque je combattais sérieusement. Chaque regard était différent selon les personnes. Ne dit-on pas que les yeux sont les miroirs de l'âme ? Dans ce cas là, celle de Tsunayoshi Sawada serait innocente à l'inverse de celle de Shunnya qui était noire. Les autres étaient plus difficiles à sonder et je n'avais pas le temps de faire de la psycho.
Je repris, d'une voix tranchante mais en martelant chaque mot de manière à me faire comprendre :


"Quoiqu'il en soit, vous comprendrez bientôt vos limites... Lorsque nous piétinerons votre fierté ! Bientôt toutes les petites familles mafieuse seront soit à notre bottes, soit annihilées. Elles n'ont pas la force de nous résister. A ce moment, si vous vous montrez dignes, nous nous affronteront."

Je me tourna, tapota sur l'épaule de Jaga pour qu'il me suive et pris la direction de la porte. Avant de franchir le seuil, je tourna ma tête, un sourire amusé sur les lèvres contrastant avec mes yeux noirs, puis lâcha une dernière phrase avant de disparaitre :

"Ne mourez pas avant !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shunnya
Ala della Nebbia
avatar

Messages : 167
Date d'inscription : 04/11/2009
Age : 27

MessageSujet: Re: Retour au pays [Terminé]   Jeu 18 Mar - 19:47

La tentative pitoyable du parrain Vongola pour essayer de calmer la situation fut un échec totale. Cependant il semblait que les Spadas n'avaient plus envie de jouer. La voix de la femme se fit plus tranchante, plus sérieuse....mais aussi menaçante.

Citation :
"Hum... Il est peut-être temps de s'arrêter là pour aujourd'hui. Je pensais pourtant que c'était possible de papoter tranquillement avec vous. Visiblement vous êtes plus stupide que je ne le croyais. Quoiqu'il en soit, continuez de nous sous-estimer et vous aller avoir de mauvaises surprises. Et pensez-vous vraiment que vous écraser dans un endroit comme celui-ci nous ferait plaisir ? Nous ne sommes pas aussi pitoyable..."

"Quoiqu'il en soit, vous comprendrez bientôt vos limites... Lorsque nous piétinerons votre fierté ! Bientôt toutes les petites familles mafieuse seront soit à notre bottes, soit annihilées. Elles n'ont pas la force de nous résister. A ce moment, si vous vous montrez dignes, nous nous affronteront."

Visiblement elle avait fini sa tirade ennuyeuse. Pour Shunnya peu importé la fierté d'une famille ou son importance ; si les Spadas comptaient s'en prendre à eux et bien elle n'aurait qu'à tous les tuer sans exceptions.
La femme commença alors à se diriger vers la sortie, son subordonnée sur ses traces. Elle s'arrêta cependant sur le pas de la sortie, tournant sa tête vers eux le sourire aux lèvres, histoire de délivrer une dernière pique.


Citation :
"Ne mourez pas avant !"

Sans prêter attention aux autres, Shunnya se leva d'un bond agile et alla se placer à la sortie. Elle ne fut même pas étonnée de remarquer que la femme avait disparu mais que son subordonné se dirigeait vers une moto dans le parking.
Un bref coup d'oeil lui permit de voir une ombre sautant de toit en toit.
Un sourire froid aux lèvres, elle rejoignit le groupe.
Dino et le garde du corps de Tsuna semblait plutôt calme et songeur. Guts, le colosse devait se demander s'il n'allait pas briser une table de sa lourde épée histoire de calmer ses nerfs.
Quant à Raora, elle était furibonde. Shunnya avait compris que son ancien assistant l'avait trahi et cette trahison était comme une blessure ouverte en elle.
A l'inverse de tout ce beau monde, le parrain Vongola était effrayé et tremblait de tous ses muscles.
Shunnya se rapprocha du groupe, s'assit à nouveau sur sa chaise et replaçant ses pieds sur celle de la table d'à coté reprit son café qu'elle avait commandé avant l'apparition des Spadas.

Puis elle lâcha aux autres.


"Je ne sais pas pour vous mais moi ça m'a tout l'air d'une déclaration de guerre."

Elle sourit, bu une rasade de café et leva les yeux au ciel.
La journée s'annonçait finalement magnifique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retour au pays [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour au pays [Terminé]
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» HOBB Robin - Retour au pays
» RETOUR AU PAYS de Robin Hobb
» Retour au pays ( 2em dio vietnam)
» Extrait de « Cahier d’un retour au pays natal » d’Aimé CESAIRE
» Alice : Retour au pays de la folie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hitman Reborn Storia V2 : Fight ! :: RP-Japon :: Namimori-
Sauter vers: