Hitman Reborn Storia V2 : Fight !


 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dans une petite supérette du quartier résidentiel... [Terminé]

Aller en bas 
AuteurMessage
Aisa Nikaïdô
Tigresa de la Tormenta
avatar

Messages : 1134
Date d'inscription : 18/10/2009
Age : 26
Localisation : dépend de l'humeur

MessageSujet: Dans une petite supérette du quartier résidentiel... [Terminé]   Mar 3 Aoû - 22:54

Joueurs : Lusso Clemens & Aisa Nikaïdô.
Cadre spatial : Comme l'indique le titre, une supérette du quartier résidentiel de Tsuna.
Cadre temporel : un vendredi soir, quand tout les magasins sont fermés.

***

Il faisait nuit, une nuit noire pour être exacte. Comme j'étais plutôt du soir que du matin, j'étais entrain de visionner le dernier championnat de catch à la télévision. Visionner était un grand mot... Je regardais ces imbéciles tordre leurs corps d'une façon grotesque. Le niveau du championnat de cette année était terriblement bas. Lassé, je regarda autour de moi. Il n'y avait personne bien évidement, qui était debout à cette heure ci ? J'entendis au loin les bruits du bricolage intensif de Shion, visiblement elle travaillait sur un nouveau prototype, inutile de la déranger... Les autres dormaient probablement, excepté Haya, Aka et Rufus qui étaient partis en mission.

Mon estomac gargouilla... Décidément, quand Hitori-san part rendre visite à sa famille, les repas ne sont plus comestibles au manoir ! Surtout quand on laisse Yuuki cuisiner... D'ailleurs, d'après elle, elle ne cuisine pas elle innove ! Et quelles innovations...
Une envie subite de chocolat me pris...


+ Et pourquoi pas ? +

Je me leva, sortis de la pièce laissant la télévision allumée, monta dans ma chambre, pris une veste à capuche et sortis par la fenêtre. La nuit était fraiche et pourtant si vivifiante ! Comme à mon habitude je passa par le toit et pris la direction du quartier résidentiel du pseudo-futur-dixième-vongola, quartier où la supérette nocturne était le plus proche du manoir. Évidement il n'y avait quasiment personne et les rares que je voyais se hâtaient de rentrer chez eux, fixant la route obstinément pour ne pas trébucher. Ils ne risquaient donc pas de me remarquer et de toute façon, toute vêtue de noir, je me fondais dans l'obscurité.
La supérette était en vue, je descendis donc dans la rue et entra dedans. Comme je m'y attendais il n'y avait personne... Je salua rapidement le cassier avant de me diriger vers mon rayon préféré. En passant devant le rayon des revues, je remarqua un jeune homme, nageant littéralement dans ses vêtements et entrain de scruter avec attention un magasine...


+ A cet age, ils sont tous des pervers... +

L'oubliant aussitôt, je me tourna vers mon rayon des merveilles pour me consacrer sur mon choix difficile...

_________________


Dernière édition par Aisa Nikaïdô le Lun 9 Aoû - 22:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♠ Lusso Clemens ♠

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 26

MessageSujet: Re: Dans une petite supérette du quartier résidentiel... [Terminé]   Mar 3 Aoû - 23:45

Il était tard, ma mère dormait dans son lit paisiblement. Ne trouvant pas le sommeil, j'eus une envie subite d'aller me balader dehors, histoire de faire une sortie nocturne rafraichissante.

+ Et pourquoi pas ? +
[ Au même moment qu'Aisa, ça fait cliché ~ ♥ ]

Je n'avait pas cours le lendemain, je pouvais me le permettre. J'enfilais quelques habits de grande taille pour être à l'aise. Puis descendu les escaliers en évitant de grand bruit pour réveiller ma mère. Enfiler ses baskets. Ouvrir la porte. La fermer sans bruit. Puis marcher tranquillement dans la rue. Un vent frais me caressait le visage, je réfléchissais dans le vide jusqu'à arriver devant une supérette dans les quartier résidentiel.

+ Mmh ... pîle ou face ? +

J'eus l'envie idiote de faire un pîle ou face pour décider si j'allais entrer dedans. Pîle : je rentre, face : je continue mon chemin. Lancer de pièce ... Face ... J'entre dans la supérette malgrès le résultat.

+ J'ai faim ~ +

Juste avant les rayons d'épiceries, il y avait un magasine qui m'avait attiré. Je le pris et commença à le feuilleter. Une fille, qui avait l'air d'avoir mon âge. Je regarda la charmante jeune fille un instant puis regarda à nouveau le magasine ... la seule page ayant un certain érotisme se montra devant moi, je me retourna vers la fille qui repartit dans un soupir. Humiliation invonlotaire !

+ C'est pas vrai ! Pourquoi moi ! +

Boudant dans mon coin, je reposa le magasine à sa place puis partis vers le rayon de ma venue. Je tournis à l'angle du rayon et ... PAF. J'avais percuté quelques choses ... ou plutôt quelqu'un ... j'avais senti deux sortes de truc moux ... allez savoir ce que c'était. Je me releva et voulant aider la personne que j'avais malencontreusement fait tombé, je tendis la main. Je me suis rendu compte que c'était la charmante demoiselle que j'avais croisé plus tôt.

+ AAAAH ! +

"Excusez moi mademoiselle, Excusez moi !"

Humiliation involontaire Act.2.


Dernière édition par ♠ Lusso Clemens ♠ le Mer 4 Aoû - 23:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.otaku-attitude.net
Aisa Nikaïdô
Tigresa de la Tormenta
avatar

Messages : 1134
Date d'inscription : 18/10/2009
Age : 26
Localisation : dépend de l'humeur

MessageSujet: Re: Dans une petite supérette du quartier résidentiel... [Terminé]   Mer 4 Aoû - 0:17

Les minutes défilaient et j'étais toujours devant le rayon des chocolats... Je n'arrivais pas à choisir : noir ? Blanc ? Au lait ? Avec ou sans noisette ? Généralement je préférais le "au lait", mais pourquoi pas changer ? Mais garder ses habitudes c'est bien aussi... Et pendant que j'hésitais, les chocolats continuaient de me narguer encore et encore...

+ Rah ! M'énerve ! +

Finalement j'opta pour la facilité ; je saisis une tablette de chaque, cela en faisait une vingtaine mais je finirais bien par toute les manger. On n'a pas besoin d'avoir faim pour le chocolat ! L'affaire était classée.
Je me dirigea donc vers la caisse les bras lourdement chargés en m'imaginant déjà dévorant mes chocolats devant un bon film d'action en rentrant... Un film de Kung Fu ! Un bon vieux film de Kung Fu... Ça c'était savourer la vie !
Soudain en tournant au bout du rayon je me pris quelques chose et m'étala lamentablement par terre. Pour couronner le tout, je sentis une étrange pression au niveau de ma poitrine. Était-ce le coin des tablettes de chocolats ou bien... Je me releva brutalement et sous le coup de l'énervement, chopa la chose qui m'avait heurté et la plaqua violemment au sol. Il s'avérait que c'était un être humain. Encore plus énervé, j'écrasa sa tête avec mon pied droit :


" Tu as du culots gamin... "

En scrutant sa tête effaré, je remarqua qu'il y avait quelque chose d'étrange avec ses yeux... Une différence de couleurs me paraissait-il... En parlant de regard, il me semblait que celui-ci fixait désespérément mon entre-jambe... Heureusement que j'étais en pantalon ! J'accentua la pression de mon pied sur son visage :

" Hey le pervers... Tu veux vraiment mourir ? "

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♠ Lusso Clemens ♠

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 26

MessageSujet: Re: Dans une petite supérette du quartier résidentiel... [Terminé]   Mer 4 Aoû - 0:46

Avant avoir eu le temps de dire "Ouf", je me retrouvais par terre avec un pied sur ma tête.

Citation :
" Tu as du culots gamin... "
+ Aie Aie, ça fait mal ! C'est quoi son problème ! Et puis .. oh ? +

Regardant en l'air, j'eus un reflexe d'adolescend ... J'ai senti la pression du pied de la fille un peu augmenté pour une raison que je ne citerais pas, mais qui n'était pas passé inaperçu.

Citation :
" Hey le pervers... Tu veux vraiment mourir ? "
" P-Pas vraiment ... "

J'eus qu'une seule option pour me sortir de ce pétrin. Je fis un mouvement avec mes jambes pour faire tomber ma 'sympathique' jeune fille qui m'écrasait le visage en prenant soin qu'elle tombe à un endroit où elle ne se cognerait pas la tête non plus. Je ne voulais pas lui faire mal non plus. Etant libre de bouger, je pris une de ces tablettes de chocolat ... Et j'eus une idée très ... très stupide ...

" Je tiens cette tablette de chocolat que tu aimes tant en otage ! Discutons au lieu de nous marcher sur la tête ! Si tu vois ce que je veux dire ... "

C'est à ce moment là que je me dit : " J'aurais pû trouver mieux ~ "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.otaku-attitude.net
Aisa Nikaïdô
Tigresa de la Tormenta
avatar

Messages : 1134
Date d'inscription : 18/10/2009
Age : 26
Localisation : dépend de l'humeur

MessageSujet: Re: Dans une petite supérette du quartier résidentiel... [Terminé]   Mer 4 Aoû - 1:04

Le Gamin était plus vif que je ne me l'étais imaginé. Il bougea d'une façon subtile qui fit basculer mon centre de gravité et me fit donc m'écraser au sol... En plus de m'humilier en tant que femme, il m'humiliait en tant que combattante. Mon énervement s'accentua encore, chose qui m'étonna car je le croyais déjà à son paroxysme !

+ Je vais le tuer... +

Puis il fit quelque chose d'étrange ; il saisit une tablette de chocolat et la brandit vers moi :

♠ Lusso Clemens ♠ a écrit:
" Je tiens cette tablette de chocolat que tu aimes tant en otage ! Discutons au lieu de nous marcher sur la tête ! Si tu vois ce que je veux dire ... "

D'abord étonnée, je ne sus quoi répondre... Je ne m'étais encore jamais retrouvée dans une situation où l'on me menaçait avec une tablette de chocolat... Puis devant le comique de la situation, je ne pus me retenir de rire... Enfin, c'était un rire moqueur plus qu'autre chose qui s'échappa de ma gorge. Je le fixa dans les yeux pour lui répliquer :

" Crétin ! Tu crois que je vais me faire avoir ? C'est pas mon chocolat puisque je ne l'ai pas encore acheter ! C'est donc le chocolat du magasin ! Mwahahahaha... "

Je le re-regarda dans les yeux... L'enf*** ! Il m'avait contaminé par sa stupidité ! Je me tourna brutalement, saisis un petit tube de liquide vaisselle (à la fraise) qui était en promotion au bout du rayon derrière moi, l'ouvrit brutalement et aspergea les yeux du gamin-pervers-stupide-qui-me-tapait-sur-le-système :

" Ahaha ! C'est parce que je n'ai pas acheté les articles que je peux en faire ce que je veux ! Meurs espèce de gros pervers stupide !"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♠ Lusso Clemens ♠

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 26

MessageSujet: Re: Dans une petite supérette du quartier résidentiel... [Terminé]   Mer 4 Aoû - 1:23

Non surprit de son rire vu ma 'menace', j'attendais sa réponse :

Citation :
" Crétin ! Tu crois que je vais me faire avoir ? C'est pas mon chocolat puisque je ne l'ai pas encore acheter ! C'est donc le chocolat du magasin ! Mwahahahaha... "
+ J'aurais essayer ... +

La fille se retourna puis prit un objet.

+ Qu'est ce que ... ? +

Par un reflexe, je me suis protégé les yeux en même temps qu'elle sait retourné ... pour m'asperger de liquide vaisselle ...

" Mais elle est tarée ! J'ai dit 'discuter' ! Pas 'asperger' ! "

Citation :
" Ahaha ! C'est parce que je n'ai pas acheté les articles que je peux en faire ce que je veux ! Meurs espèce de gros pervers stupide !"
" T'es censé les acheter avant d'en faire se que tu en veux ! "

Je sortis du champ du liquide vaiselle qui giclait un peu partout maintenant puis me cacha derrière un stand de tomates. Idée stupide Act.2 : Je tata la tomate, regarda mon 'adversaire' assez jolie, la re-looka ( non d'une manière perverse ) puis lanca une tomate comme un joueur de base-ball dessus.

+ Et le légendaire lanceur de tomates fut créé ! ... Ou pas +


Dernière édition par ♠ Lusso Clemens ♠ le Mer 4 Aoû - 10:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.otaku-attitude.net
Aisa Nikaïdô
Tigresa de la Tormenta
avatar

Messages : 1134
Date d'inscription : 18/10/2009
Age : 26
Localisation : dépend de l'humeur

MessageSujet: Re: Dans une petite supérette du quartier résidentiel... [Terminé]   Mer 4 Aoû - 10:55

Le flacon du liquide vaisselle était maintenant presque vide et mon interlocuteur n'avait pas l'air d'avoir les yeux qui brûlaient... Normalement, d'après mes connaissances, le liquide vaisselle à les mêmes effets que le shampoing ; au contraire il reprit la parole avec sa voix qui m'insupportait, elle aussi, de plus en plus :
♠ Lusso Clemens ♠ a écrit:
" T'es censé les acheter avant d'en faire se que tu en veux ! "
+ Mais c'est quoi ces manières de petit fils à maman ? +

Soudain le gamin bougea pendant que la fin du liquide vaisselle giclait encore, il partit se réfugier derrière le stand de tomate. Je le vis en saisir une... Et devina sans peine ce qui allait suivre ! La tomate vola vers moi comme je l'avait imaginé ; en même temps il n'y avait qu'à regarder la tête du gamin quand il avait pris la tomate et m'avait regardé, cela équivalait à un "ne bouge surtout pas, je la lance !"... Je plongea au sol et la tomate s'écrasa à quelques centimètre de ma tête... Le jus arrosa copieusement ma nuque...

+ Attends un peu toi ! +

Je regarda rapidement autour de moi et saisis les œufs du rayon frais. Je tenais ma vengeance ! Je lança donc à suivre quatre œufs... Qui allèrent s'écraser sur la tête du caissier affolé...

+ Oups... +




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♠ Lusso Clemens ♠

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 26

MessageSujet: Re: Dans une petite supérette du quartier résidentiel... [Terminé]   Mer 4 Aoû - 11:24

Après avoir lancé la tomate, le cassier, certes un peu affolé, était venue me voir pendant que mon 'amie' esquivait surement la tomate. J'avais entendu un 'splach'. Pendant que le cassier me parlait, j'avais reculé pour chercher autres choses à 'emprunter' pour une cause 'juste'. C'est à ce moment-là, en me retournant vers le cassier que quatres oeufs à la suite s'éclatèrent sur son visage. Le cassier tomba raide évanouie des suites des événements. J'avais explosé de rire devant le spectacle du caissier un court instant puis me re-mémora que la mademoiselle était encore dans la supérette.

+ Bon ... Il y a quoi d'autre ... ? + dis-je en scrutant les lieux.

Canette de Coca ... non trop brutal si ça touche. Bouteille d'eau ... Spaguetti ... Paquet de gateau ... Pendant que je cherchais, j'avais perdu de vue la fille ... Quel idiot ! Remarque, elle devait m'avoir perdu de vue, elle aussi. J'écoutais dans le magasin les sons ... Musique de la boutique, mais aucun bruit de pas proche, elle devait me chercher aussi avec une barre de fer à la main qui sait. Préparation du piège stupide qui m'est venue de je-ne-sais-où : Je me mit à une extrimité du rayon. J'avais mis des spaguettis tout le long du rayon derrière, histoire que par hasard, elle tomberait dedans, bien qu'il y avait peu de chance. J'avais saisi un gros nounours en peluche. Je jouais avec en écoutant les bruits du magasin ... ' Tak '.

+ Ah ? Elle arrive ! + dis-je en souriant.

Je pris le nounours pour en faire un bouclier en cas d'aggression à la barre de fer. Et j'attendais.

En faite, je m'amusais plus qu'essayer de survivre à cette fille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.otaku-attitude.net
Aisa Nikaïdô
Tigresa de la Tormenta
avatar

Messages : 1134
Date d'inscription : 18/10/2009
Age : 26
Localisation : dépend de l'humeur

MessageSujet: Re: Dans une petite supérette du quartier résidentiel... [Terminé]   Mer 4 Aoû - 23:20

Le cassier s'écroula. Le choc de voir son magasin saccagé par deux fou furieux l'avait bouleversé, mais si l'on rajoute à cela les œufs qu'il venait de se manger... Cela en était trop pour lui ! Je n'eus cependant pas le temps de compatir, je devais profiter de cette diversion : je me faufila discrètement dans les rayons, me dissimulant le plus possible tout en mettant au point une stratégie. Ce n'était pas le matériel qu'il me manquait, j'avais tout ce que je souhaitais à ma disposition... Non ce qu'il me fallait s'était une bonne idée.

+ Il faut que je neutralise ses mouvements avant tout... +

Je m'arrêta dans le rayon des produits électroménagers : sac poubelles, eau de javel, fils de cuisine... Du fils de cuisine ! Pourquoi ne pas tisser une toile araignée ? Il fallait tenter le coup... Alors que je saisissais les fils, mes yeux finir par se poser sur un rouleau de filmes plastiques utilisés pour emballer les aliments.

+ C'est quand même beaucoup plus discret ! +

J'opta donc pour la dernière solution. Bien sur, la toile n'était pas le seul piège, j'avais fait en sorte que si l'on s'emmêlait les pieds, toutes sortes de produits toxiques dégringoleraient sur la personne en question. Il ne me restait plus qu'à jouer l'appât pour l'attirer dans mon piège. Je tourna au bout du rayon et vit des spaghettis étalés sur le sol...

+ Hum... Pas mal ! +

Autant utiliser la technique de l'adversaire à notre avantage. Je marcha volontairement dessus et guetta le moindre mouvement suspect. Rien. Il était meilleurs que je ne le croyais... Je choisis alors la manière brutale : je chopa une boite de conserve et la lança dans les rayons puis je répèta l'action encore et encore... Cela changeait de ma façon de faire habituelle mais je dois dire que je m'amusais énormément ! La subtilité commençais justement à me lasser, j'avais envie de changer un peu... Un paquet de guimauves tomba au sol. Une guimauve... Ça allait parfaitement au gamin !

" Sors de ton trou la guimauve ! "

Ça y est, il était baptisé... Comme quoi on était influencé par ce que l'on voyait...

+ La provocation va-t-elle marcher ? +

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♠ Lusso Clemens ♠

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 26

MessageSujet: Re: Dans une petite supérette du quartier résidentiel... [Terminé]   Jeu 5 Aoû - 0:02

Des conserves jetaient aléatoirement tombé du ciel, enfin : venant surtout du rayon juste derrière. Pour attirer l'attention sans doute ... à moins qu'elle visait au hasard.

Citation :
" Sors de ton trou la guimauve ! "
+ Guimauve ? Pourquoi Guimauve ? Bah, peu importe ... +

Je refixais le nounours que je tenais entre mes mains. Qu'une solution farfelue, une nouvelle fois, me venait en tête.

+ A nous de jouer. + dis-je en souriant.

Au lieu de carément faire le contour du rayon, je suis monté sur le rayon pour atteindre l'autre côté. Alors que je voyais ma 'futur-victime', je me pris les pieds dans des produits 'bon pour la santé' qui avait rien à voir là. Etant donné que je fonçais sur elle, le résultat était déjà dessiné. Je tomba litéralement sur elle pendant que les produits tombé d'un autre côté.


" Alala ! Désolé Ma-Da-Moi-Zel-Leuh ~ " dis-je en souriant proche de son visage bien que je sois un peu sonné.

Elle avait un très jolie visage au teint mat, avec des lèvres attirantes et des yeux perçants et envoutants.
Toujours le nounours à la main, je me mis à re-penser à une chose.


" Ah ! Au faite, dis-je d'un air assez charmeur, Je préfére ... Nounours comme surnom haha ! "

Décidement, je me surprend moi-même avec mon sens de l'humour, je me mis à la frapper gentillement avec le gros nounours qui devait me servir de bouclier alors que j'étais encore sur elle. C'est fou, je m'amusais terriblement comme si je m'amusais avec une amie d'enfance.

Je préférais attendre une réaction, même si ça risquait gros, très gros. Mais l'amusement était tellement intense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.otaku-attitude.net
Aisa Nikaïdô
Tigresa de la Tormenta
avatar

Messages : 1134
Date d'inscription : 18/10/2009
Age : 26
Localisation : dépend de l'humeur

MessageSujet: Re: Dans une petite supérette du quartier résidentiel... [Terminé]   Jeu 5 Aoû - 1:11

La provocation avait porté ses fruits mais d'une manière plus ou moins inattendu puisque j'étais allongée par terre, avec une guimauve assise sur moi qui me tapais avec un... Oui un nounours... Le Gamin prit un semblant d'air charmeur avant d'ajouter :

♠ Lusso Clemens ♠ a écrit:
" Ah ! Au faite, je préfére ... Nounours comme surnom haha ! "

Décidément il avait le don pour me surprendre avec son humour... Humour ? Pouvait-on réellement appeler ça comme ça ? Bref avec ses blagues particulières... Le pire c'était qu'il semblait attendre une réponse. Comme la fois précédente, je lui ria royalement au nez. Un fou rire me pris tel que mon ventre me faisait mal, la charge supplémentaire sur celui-ci n'arrangeait pas la chose. Je me tortillais dans tout les sens et de ce fait, la guimauve commençait à tanguer dangereusement de droite à gauche. Ce n'était d'ailleurs plus une guimauve mais un flan... Oui c'était exactement ça... Il avait le même mouvement que les flambys lorsqu'on les démoulaient !
Finalement, en ajoutant de la force à la rotation, nos rôles se retrouvèrent inversé : lui dessous et moi dessus. Je plaça mes deux mains sur son torse de façon à le maintenir, mais on aurait pu interpréter cela d'une autre façon... Puis j'approcha lentement ma bouche de son oreille pour lui murmurer :


" Et que penses-tu de mon lapin ? "

Je lui souffla légèrement dans l'oreille, à la façon de Haya et le fixa dans ses yeux. Voyant son air gênée, je lui explosa de rire à la figure une nouvelle fois :

" Nan mais... Hahaha... Tu y as vraiment... Hahahaha... Cru ? "

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♠ Lusso Clemens ♠

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 26

MessageSujet: Re: Dans une petite supérette du quartier résidentiel... [Terminé]   Jeu 5 Aoû - 1:53

Je me retrouvais subitement sous elle. Certes situation assez agréable pour un garçon, mais pas vraiment dans ce cas là. J'étais restrein niveau mouvement. Elle metta ses deux mains au niveau de mon torse pour m'immobiliser. Puis m'adressa quelques mots à l'oreilles.

Citation :
" Et que penses-tu de mon lapin ? "

Je rougissais de la situation et des mots utilisés, mais sans plus.


Citation :
" Nan mais... Hahaha... Tu y as vraiment... Hahahaha... Cru ? "
Pîle au moment de la fin de sa phrase, elle se prit un gros nounours dans la tête qui la fit valser en douceur sur le côté sans la blesser.

" Si tu savais à quel point ça me ferait plaisir un surnom pareil ! " dis-je en rigolant.

J'ai remarqué que le caissier n'était plus là où il était avant. Je tournais la tête à droite et à gauche. Il téléphonait à la police au fond du magasin, je fis signe à ma 'compagne' et on se leva. Je lui fîs un signe de la tête vers la porte de sortie ... Pendant que j'y étais dans mon 'délit', je pris le neccessaire que je voulais : Nouille instantanée et le magasine. Je repris le nounours, je m'y étais attaché. Je courus vers la sortie puis pris les marches pour aller vers le toit, histoire de ne pas me faire prendre par la police. Ma collègue du bazar me rejoignit.


Dernière édition par ♠ Lusso Clemens ♠ le Jeu 5 Aoû - 23:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.otaku-attitude.net
Aisa Nikaïdô
Tigresa de la Tormenta
avatar

Messages : 1134
Date d'inscription : 18/10/2009
Age : 26
Localisation : dépend de l'humeur

MessageSujet: Re: Dans une petite supérette du quartier résidentiel... [Terminé]   Jeu 5 Aoû - 23:46

La situation avait pris une tournure des plus inattendues ! Alors que je l'immobilisais, il trouva quand même le moyen de me taper avec son nounours, comme le ferait un petit garçon. Je me retins d'éternuer... Visiblement le fameux nounours avait pris la poussière et cela me piquait le nez. Finalement il finit par arrêter pour me dire en rigolant :

♠ Lusso Clemens ♠ a écrit:
" Si tu savais à quel point ça me ferait plaisir un surnom pareil ! "

Je souris à mon tour. Son humour quoique stupide et simple m'amusait beaucoup. Il me rappelait Lue d'une certaine manière. Alors que la guimauve finissait de se relever, la voix du cassier nous parvint, certes peu audible mais nous comprirent tout de même l'idée :

" Police... Deux personnes... Saccage..."

Les sirènes ne tarderaient pas à se faire entendre, il valait mieux filer avant. La guimauve arriva à la même conclusion puisqu'elle se mit brutalement à ramasser ce dont elle avait besoin et se dirigea vers "une sortie" plus ou moins discrète. Je ramassa mes tablettes de chocolats, plus que ce qui était prévu initialement puisque maintenant comme je ne payais plus, autant en profiter, puis le suivit. Le vent était plus froid que lorsque j'étais sortie du manoir, mais plus il était frais et plus je l'adorais. Nous marchions ou plutôt sautions de toit en toit plusieurs minutes avant que je lui propose, d'un signe de la tête, de s'arrêter dans un parc que l'on pouvait entrevoir. Il acquiesça.
Évidement le parc était tranquille, personne ne venait ici dans ces heures là, bien que j'avais perdu la notion du temps avec tout ce chahut ! Je me tourna vers lui et vis qu'il me fixait. Je lui souris pour lui montrer que je n'étais plus en colère et lui tendis une tablette de chocolats :


" Sers toi c'est le magasin qui offre ! "

J'en profita pour le détailler à mon tour : bien que ses amples vêtements les dissimulaient, il était indéniable qu'il ait de bons muscles, surtout pour sauter de toit en toit comme nous l'avions fait. Le gamin n'était donc pas un gamin normal...

+ Un mafieux ? Si oui de quelle famille pourait-il bien être ? C'est tout récent puisque je n'ai pas encore d'info... +

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♠ Lusso Clemens ♠

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 26

MessageSujet: Re: Dans une petite supérette du quartier résidentiel... [Terminé]   Ven 6 Aoû - 0:12

Le vent était frais, je suivais ma camarade ... camarade ?

+ C'est bien beau tout ce bazar mais ... Quel est son nom ? +

Je la suivais en regardant son dos. On voyait qu'elle avait une excellente agilité dans ses gestes, elle sautait aisément entre les toits et ne perdait jamais l'équilibre. Elle me fît un signe de la tête vers le parc ...
Le parc était entouré d'arbre, et les arbres entouraient de petites habitations silencieuses, ça se voyait qu'on avait quitter le centre-ville ...

Je m'asseyais sur une balançoire en regardant la lune, elle était pleine au milieu de quelques petites étoiles, impossible de voir une merveilleuse nuit avec les lumières de la ville. Je soupira. Quand la fille se retourna vers moi, je la regardais avec un sourire. Sourire rendu, elle devait ne plus être en colère après moi; elle s'approcha de moi et me tendit une tablette de chocolat.


Citation :
" Sers toi c'est le magasin qui offre ! "
" Merci. " dis-je en la prenant. Il y avait d'en l'air, comme un vent sympathique à ce moment-là.

Je pris le nounours et je l'observais, le tripotais, l'examinais; je jouais en quelques sortes avec. Elle semblait me regardait un moment.


" Ah ... au faite, votre nom ? " demanda tout en examinant le nounours et en prenant un air plus sérieux que dans la supérette.

J'attendais sa réponse tout en appréciant le vent qui souflait dans les arbres qui nous entouraient. Ce bruit est si agréable ... Si agréable que, j'avais oublié le temps qui est passé à ce moment-là, peut-être 3 secondes, voir 1 minute ! J'avais eu peur de ne pas avoir entendu sa réponse, j'allais lui demander de répéter quand elle me répondit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.otaku-attitude.net
Aisa Nikaïdô
Tigresa de la Tormenta
avatar

Messages : 1134
Date d'inscription : 18/10/2009
Age : 26
Localisation : dépend de l'humeur

MessageSujet: Re: Dans une petite supérette du quartier résidentiel... [Terminé]   Ven 6 Aoû - 0:41

Le chant, si l'on peu appeler cela un chant, d'un hibou retentit.
La nuit devait belle et bien être avancée. Pour seul bruit de conversation, nous avions celui du chocolats qui se cassait puis celui de nos mastications. Le temps passait calmement et paisiblement. Alors que je scrutais une goutte d'eau, surement originaire de la pluie de ce matin, rouler sur une feuille pour finir sa course en s'écrasant dans l'herbe, le gamin qui se balançait tranquillement sur sa balançoire au rythme du vent me posa une question :


♠ Lusso Clemens ♠ a écrit:
" Ah ... au faite, votre nom ? "

C'était une question simple, naturelle et pourtant si embêtante pour des gens comme moi. Je fut tentée de lui répondre avec mon ton provocant habituel : "Aisa Nikaïdô, épée du tonnerre de la famille Spada, et toi gamin ?" ; mais cela ne collait vraiment pas dans le contexte actuel. Je m'assis sur la barrière qui bordait le lac et fixa le gamin un instant. Il semblait perdu dans ses pensées et un air béât s'était peint sur son visage. Que pouvais-je bien craindre de lui de toute façon ? Et ce n'était pas comme si mon nom était un secret à Namimori, tout mes "camarade" de classe le connaissait déjà. Je lui répondit donc simplement, en utilisant pour la première fois depuis notre rencontre, une voix où toute trace d'énervement avait disparu :

" Aisa. Puis-je connaitre le tien aussi ? "

Il sembla sortir de sa torpeur. Je ne savais vraiment pas quel âge lui donner. Par moment une expression mature se peignait sur son visage, mais le plus souvent s'était un petit air infantile qui prenait place sur son faciès. Et le fait qu'il jouait avec un nounours n'arrangeait pas les choses ! Il l'étirait, jouait avec ses bras et ses jambes, parfois ses oreilles avant de le prendre par le ventre et l'éloigner de lui pour mieux l'admirer... S'il ne m'avait pas montrer ses promesses physiques plutôt, jamais je n'aurais soupçonné qu'il puisse appartenir au "monde de l'ombre" qui me plaisait tant !



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♠ Lusso Clemens ♠

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 26

MessageSujet: Re: Dans une petite supérette du quartier résidentiel... [Terminé]   Ven 6 Aoû - 1:01

Vivant dans le monde de la mafia, je ne pouvais que me méfier en disant mon nom. J'ai préféré dire un surnom improvisé mais qui avait néanmoins un rapport avec mon prénom, je préfére qu'on m'appelle d'un prénom proche du mien plutôt que ne pas réagir avec un autre prénom bizarre, je paraitrais louche et trop dans les nuages.

" Luss, je m'appelle Luss. " dis-je toujours dans mes pensées avec le son et le nounours.

Je me leva de la balançoire.

" Bon bon bon, il est tant de rentrer non ? " dis-je en regardant Aisa et en enlaçant le nounours.

Je partis dans la direction de ma maison et fîs un signe de la main à Aisa alors que j'avais le dos tourné.

Sur le chemin du retour, le doux son du vent qui souflait sur les arbres qui alignés le chemin me berçait, j'avais finalement retrouvé le sommeil vu comment je baillais, on aurait dit un gros ours avant qu'il hiberne ... En rentrant chez moi, j'enlevais mes chaussures et monta les escaliers malgrès la fatigue qui me gagnait. En entrant dans la chambre, je déposa mes affaires juste à côté du lit avant de m'écrouler dessus. Mes yeux se fermèrent lentement ... lentement ... jusqu'à ce qu'il fasse complétement noir. Mon esprit commençait à zig-zager ... du moint j'avais l'impression ... puis je m'endormis instantanément.

Cette nuit, j'avais fait un drôle de rêve ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.otaku-attitude.net
Aisa Nikaïdô
Tigresa de la Tormenta
avatar

Messages : 1134
Date d'inscription : 18/10/2009
Age : 26
Localisation : dépend de l'humeur

MessageSujet: Re: Dans une petite supérette du quartier résidentiel... [Terminé]   Lun 9 Aoû - 20:19

Il hésita. Un cours instant mais il hésita tout de même. Cela confirma ce que je pensais, il devait être un mafieux malgré son apparence innocente... Qui pouvait être son arme d'ailleurs. La réponse me vint tout de même alors que j'admirais la pleine lune :

♠ Lusso Clemens ♠ a écrit:
" Luss, je m'appelle Luss. "

Il se présenta comme ça, avec son petit air candide qui lui allait si bien et toujours en jouant avec son nounours. Une brise plus forte que les autres souffla, faisant voler mes cheveux laissés libres sur mes épaules. Alors que je remettais négligemment une mèche noire derrière mes oreilles, il se leva :

♠ Lusso Clemens ♠ a écrit:
" Bon bon bon, il est temps de rentrer non ? "

Il me tourna le dos et me salua de la main, se donnant au passage un air cool... En contradiction avec la peluche qu'il tenait toujours. Je le regarda s'enfoncer dans la nuit. Bientôt il disparut me laissant seule, pensive. Je revoyais les images de la bataille dans la supérette, la fuite par le toit, notre petite discutions au bord de lac... Mine de rien je m'étais attachés à ce petit gamin ! Et pourtant... Il n'était pas de la Spada donc par définition il était mon ennemi... Mais de quelle famille ?

+ M'enfin Lue est une ennemis aussi et pourtant... +

Je haussa les épaules : qui vivra verra. Qui sait ce que l'avenir nous réserve de toute façon ? Je pris la direction du manoir, mais me ravisa. Je n'avais plus vraiment envie de rentrer : la nuit était belle, la lune pleine et le ciel étoilés... Tout m'appelait pour que je flâne encore un peu dehors. Mes tablettes de chocolats à la main, le téléphone portable dans l'autre, je pris la direction de l'extérieur de Namimori en attendant que ma correspondante décroche. Elle ne tarda pas :

"Oui ?"
"Shion c'est moi... J'ai un service à te demander..."

J'entendis les bruits de son clavier d'ordinateur, la réponse vint quelques minutes plus tard. Je raccrocha et accéléra le pas pour sentir le vent me fouetter le visage. C'était donc un Cavalonne... Je souris. C'était la meilleure famille que j'avais pu espérer... Celle de Raora ! J'allais pouvoir de nouveau m'amuser avec eux. Puis, oubliant toutes mes occupations, je poursuivit ma course, savourant ce moment de liberté.

Le jour était déjà bien avancé quand je m'écroula dans mon lit.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans une petite supérette du quartier résidentiel... [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans une petite supérette du quartier résidentiel... [Terminé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ville modulaire - Le Quartier résidentiel
» Plongée en apnée sur la rivière Petite-Nation – 20 août 2011
» Sloppy Joe de Ricardo trop bon!!!!!
» [Sabitova, Dina] Un cirque dans une petite boîte
» 6 blessés dans une fusillade cette nuit à Malpassé, quartier de Marseille : Bernard Cazeneuve et Jean-Claude Gaudin viendront-ils dans la cité rassurer les habitants ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hitman Reborn Storia V2 : Fight ! :: RP-Japon :: Quartier résidentiel-
Sauter vers: