Hitman Reborn Storia V2 : Fight !


 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Hôshin ~ L'investiture des Dieux

Aller en bas 
AuteurMessage
Xanxus
Varia de la Colère
avatar

Messages : 408
Date d'inscription : 04/10/2009
Age : 25
Localisation : Sur mon trône !

MessageSujet: Hôshin ~ L'investiture des Dieux   Dim 18 Oct - 15:03



Fiche Technique

- Titre : Hôshin, l'investiture des Dieux
- Titre original : Houshin Engi
- Genre : Shônen, heroïc fantasy, humour, aventure
- Nombre de tomes : 23 tomes (terminé)
- Auteur : Ryû Fujisaki
- Édition : Glénat
- Prix : théoriquement 6€50

Résumé
by Wiki'

Au IXe siècle av. J.-C., dans la Chine mythologique, Zhou, l'actuel empereur, a succombé au charme de la vénéneuse Daji, une démone qui affame le peuple. Les immortels de Kunlun, exaspérés par cette situation, décident d'en finir une bonne fois pour toutes. Ils chargent Taigong Wang, le plus jeune d'entre eux, d'une mission périlleuse : emprisonner les 365 sous-fifres de Daji pour affaiblir son pouvoir. Mais Taigong Wang, paresseux bien qu'intelligent, a des raisons personnelles d'en vouloir à Daji. Il décide donc d'aller directement affronter la démone. Cette grande saga épique, faite de complots diaboliques, de duels époustouflants, et peuplée de personnages fascinants, est un des plus grands succès du manga moderne au Japon. Son auteur a remporté le premier prix d'un concours de manga organisé par l'éditeur Shueisha qui cherchait de jeunes talents.

Avis

Alala Hôshin. Un ami m'en avait juste cité le nom de ce manga. Un jour, je me retrouve dans une boutique d'occas', je voie les deux premiers tomes, je les achète. Qui aurait cru à ce moment là qu'il resterait dans le top 3 de mes mangas préférés.
Malgré le fait que l'auteur fasse constamment le parallèle avec la mythologie chinoise, il transforme tout de façon à ce que cela devienne délirant (je vous raconte pas le passage du tome 12 où on a bien cru que l'auteur mettait fin à la série et ridiculement en plus...J'étais mort de rire sur mon canapé XD).
Pourtant, l'histoire et les personnages n'en sont pas moins creux, bien au contraire, certains ont un mental absolument fabuleux, comme Shen Gongbao, qui fait office de narrateur, et qui malgré son apparence de clown, est quasi-invincible et a la science infuse. On peut aussi noter Zhao Gongming, le personnage le plus exubérant et excentrique que j'ai jamais vu dans un manga. Taigong Wang se révèle vers le milieu du manga être le digne héros de la série.
Quant au chara-design, 'faut aimer. Les personnages ont tenadnce à avoir les pieds et les mains démesurément grandes (perso j'adore). Par contre, la qualité du dessin peut sembler limite des fois. SAUF dans les deux derniers tomes, où l'auteur réalisent des cases absolument géniales (dommage que ce soit à la fin quoi).

Conclusion

Un excellent manga à mon gout, mais qui ne plaira peut-être pas à tout le monde. En revanche, si vous souhaitez acheter tous les tomes, accrochez vous. Ils sont pas faciles à trouver, étant donné que le manga est plutôt vieux et méconnu....

Visuels

- Couvertures françaises : url
- Couvertures japonaises : lien
- Pour les images, feuilletez l'artbook en ligne si vous n'avez pas peur du spoil : lien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hitmanrebornstoriav2.forumactif.org
Xanxus
Varia de la Colère
avatar

Messages : 408
Date d'inscription : 04/10/2009
Age : 25
Localisation : Sur mon trône !

MessageSujet: Re: Hôshin ~ L'investiture des Dieux   Mar 24 Nov - 19:34

Sur Manga-News, Erkael a écrit:

Tout comme Saiyuki, Hoshin est l’adaptation en manga d’un grand classique de la littérature Chinoise, on considère généralement que quatre grands récits composant ces classiques sont « Les trois royaumes », « Au bord de l’eau », « Le voyage en occident » (d’où est tiré Saiyuki) et enfin celui qui nous intéresse « L’investiture des Dieux ».

L’investiture des Dieux se situe dans la période de transition entre la dynastie Yin et la dynastie Zhou, avec un fort coté fantastique puisque interviennent des Dieux, des démons, des créatures fantastiques…Le jeune roi Zhou, modèle de sagesse pour son peuple est sous l’emprise de son épouse, la fourbe Daji qui se trouve être une immortelle. Le maître Céleste Yuanshi choisit son disciple Taigong Wang pour aller sur Terre et renvoyer dans les cieux les immortels n’ayant rien à faire au milieu des humains !

Nous voilà en présence d’un Shonen qui sort réellement des sentiers battus, il jongle avec les codes du genre, il les respecte certes, mais les utilise de façon détourné bien souvent, presque de façon parodique, et c’est là une des grandes forces de ce titre, on s’amuse beaucoup. Plus le titre avance et moins la dérision se fait sentir, l’auteur devenant un plus sérieux, à moins que cela ne soit le récit lui même qui devienne plus grave, mais malgré tout le changement se fait en douceur et réussit véritablement à la série.
L’auteur arrive justement à jongler de façon remarquable entre gravité et humour, certains passages étant réellement dramatique, tragique, il nous prouve qu’il les maîtrise autant que les aspects plus légers de son titre, notamment grâce à une mise en scène intelligente et dynamique. Et ce dynamisme se fait aussi grandement sentir dans les phases d’actions, celles ci semble sur-vitaminées, à tel point qu’elles paraissent un peu confuses par moment, mais cela n’a rien de dramatique non plus.

Les autres points fort de ce titre, sont ses personnages truculents et hauts couleurs, ceux ci possèdent tous une personnalité bien marquée (un peu cliché par moment) et un design qui les rend immédiatement identifiable, outre le fait qu’ils soient tous très charismatiques. Ajoutez à cela un scénario travaillé, complexe, voyant de très nombreux retournements de situations, nous bluffant à de nombreuses reprises, rendant toutes projections impossibles et vous obtenez un titre vraiment passionnant !

Le graphisme est simple mais efficace, il va bien sur évolué au fil des tomes, bien qu’il soit déjà très bien dés les premiers tomes. Un des défauts de l’auteur est qu’il a tendance à trop surcharger ses pages, les rendant parfois un peu confuses. Autre défaut mais qui est amusant c’est qu’il a visiblement un problème avec les pieds, tous les personnages chaussant du 56 !!

On peu reprocher un trop plein de personnages qui intègrent l’histoire qui rendant le tout un peu indigeste par moment, surtout que certains paraissent sous exploités, et cela n’est pas simplifié par les noms Chinois que l’on confond aisément (sans doute un manque d’habitude, à l’inverse des noms Japonais), mais ce titre n’en reste pas moins une excellente fresque découvrir, elle ravira tous les amateurs de belles et grandes histoires, tous ceux qui apprécient l’humour et ceux qui cherchent un scénario travaillé…elle satisfera tout le monde !

Je me permets de vous poster cette critique générale, car pour vous donner envie, il n'y a pas mieux X3
Pour information, Erkael est un chroniqueur respecté et respectable, avec 113 séries mangas et près de 1600 volumes manga à son actif. Autrement dit, c'est pas un amateur comme moi qui vous écrit ça XD

Cependant, je sais qu'acheter 23 volumes quand on est pas sur que cela plaise, c'est rude.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hitmanrebornstoriav2.forumactif.org
 
Hôshin ~ L'investiture des Dieux
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [MANGA/ANIME] Hôshin
» Hoshin
» Hoshin l'investiture des dieux
» Les Dieux du Chaos comme vous ne les avez jamais vu.
» Shin Musha Gundam

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hitman Reborn Storia V2 : Fight ! :: Autres :: Autres mangas-
Sauter vers: